Malaise dans l'élevage

Ici, on parle de tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories. Texte libre, dans la limite du respect des autres... évidemment!
Répondre
Avatar du membre
pépère
Messages : 2396
Enregistré le : 09 janv. 2007 09:24
Localisation : Loire-inférieure

Malaise dans l'élevage

Message non lu par pépère » 23 juil. 2015 19:12

Quelques points de vues et solutions ...
Il faut d’abord se recentrer sur le marché européen avec des produits à plus forte valeur ajoutée pour l’essentiel de notre production. Il faut aussi négocier des accords pérennes avec nos voisins du sud de la Méditerranée pour des volumes et de prix semi-garantis du type « lait contre gaz+pétrole» Ils sont déjà nos clients et partenaires les plus importants, bien au-delà du secteur agricole.
ll faut dire non, très clairement, aux accords de libre échange UE-US et Canada pour les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation mais aussi dire non aux APE pour permettre aux pays d’Afrique de l’Ouest de développer leur production laitière et non pas les noyer avec nos surplus et des accords commerciaux à courte vue.
Il faut revenir sur les choix politiques et stratégiques initiés par la Commission depuis deux décennies et qui perdurent malgré un contexte mondial très différent, de plus en plus imprévisible : terrorisme, migrants, chômage, insécurité alimentaire, finance folle et surendettement des Etats, épuisement des ressources naturelles et changement climatique.
La Commission étant sourde à toute initiative en faveur de la souveraineté européenne, cette réorientation politique devra être portée par le Parlement Européen, élu par les peuples d’Europe et devant en rendre compte.
https://gerardchoplin.wordpress.com/201 ... uropeenne/
1) L’ACCORD DE JUILLET AVEC LA GRANDE DISTRIBUTION NE SE RÉPERCUTE PAS SUR LES AGRICULTEURS

Le 17 Juin, les grandes enseignes de distribution se sont engagées à majorer leurs prix d’achats et de ventes de bovins et porcs de 5 centimes d’euros par semaine, et cela jusqu’à obtenir un prix acceptable pour les producteurs.

Après 1 mois, les éleveurs remarquent que cette hausse de prix ne se répercute pas sur le prix auquel ils vendent la viande. Ils auraient dû obtenir une hausse de 20 centimes en 4 semaines et n’ont constaté qu’une hausse de seulement 7 centimes.

Qui a donc profité de la hausse des prix ? La question n’est pas encore élucidée, mais ce n’est que la partie visible de l’Iceberg.
2) SANCTIONS OCCIDENTALES CONTRE LA RUSSIE ET CONSÉQUENCES

Le 6 Aout 2014, en réponse aux sanctions occidentales, la Russie a décrété un embargo sur les produits alimentaires affectant notamment les pays de l’Union Européenne.

Pour rappel, la France exportait près de 1 milliard d’euros de produits alimentaires vers la Russie en 2013. Et l’UE exportait au total 10 milliards. Ces montants très importants étaient ceux indiqués en 2014 dans le journal Le Monde. Aujourd’hui que la crise éclate puisque les prix ont diminué, on ne parle presque plus du rôle de cet embargo sur les prix alimentaires…

Les prix dépendent de l’offre et la demande et les exportations prévues vers la Russie se retrouvent sans débouchés. Non seulement les produits français non exportés viennent saturer l’offre locale, mais la France voit déferler l’excédent des pays de l’est (Allemagne, Pologne…) qui ne peuvent plus exporter non plus vers la Russie et qui vendent librement en France à prix bradé dans le cadre du « grand marché européen ».

Les conséquences de cet embargo sont difficilement évaluables, et pour cause, aucune étude n’est réalisée pour en mesurer l’impact. En tout cas, 150 millions d’euros de porcs étaient exportés de la France à la Russie en 2013, et le prix du porc en France a diminué de 1,56 euro/kg début août 2014 à 1,19 euro/kg début février 2015 (-28%).

Il est superflu de souligner que, dans le domaine des sanctions, la France s’est également tirée une balle dans le pied en matière de construction navale, puisque la non-livraison des Mistral devrait coûter au minimum 1,2 milliard d’euros à la France. Sans compter la possible perte de commandes tierces car nous perdons notre statut de « fournisseur fiable », pour un bénéfice politique nul.
3) DUMPING SOCIAL ET TAUX DE CHANGE FIXE DANS L’EURO : COCKTAIL DESTRUCTEUR !

Comme illustration de ce dumping social, le recours aux travailleurs détachés est désormais prépondérant dans les abattoirs en Allemagne : 80% des 4 500 travailleurs du plus gros abattoir de porc allemand sont originaires des pays de l’est. Ils ont un salaire brut compris entre 3 et 7 euros de l’heure et des protections sociales quasi-inexistantes, selon le rapport au Sénat du CESE du 18 avril 2013.

Le résultat est une augmentation des exportations de pièces de porcs de plus de 500% en 10 ans pour l’Allemagne, selon Le Figaro en 2013.

La seule solution est-elle de diviser nos salaires par deux et de supprimer nos protections sociales pour équilibrer notre compétitivité ? C’est en tout cas la seule voie possible si l’on reste dans l’euro (monnaie dont toutes les promesses furent trahies) et si l’on reste dans le marché unique établi par l’Union européenne.

En étant dans l’euro, l’Allemagne bénéficie d’une monnaie sous-évaluée par rapport à sa propre compétitivité, comme en témoignent les excédents commerciaux colossaux de l’Allemagne – 217 milliards d’euros en 2015 -, vis-à-vis du reste du monde.

Mais cette même monnaie est très surévaluée pour les pays du Sud de l’Europe, qui ont par conséquent des difficultés croissantes à exporter et qui dégagent des déficits considérables de leurs balances commerciales et de leurs balances des paiements courants.

Ce déséquilibre est dû à l’écart d’inflation et de compétitivité entre pays de la zone euro, qui n’ont pas pu être compensés par le taux de change comme cela aurait dû être le cas.
http://www.upr.fr/actualite/eleveurs-do ... comprendre
Les dossiers que nous avons étudiés montrent que des sommes très importantes ont été prélevées sur les comptes en frais d'intervention. Pour les professionnels, ce montant dépasse souvent les 10.000€.

Cet argent a été pris illégalement par votre banque puisque le taux pratiqué est largement supérieur au seuil de l'usure (env 20%).

Les banques ont caché ce taux en omettant volontairement de compter ces frais dans le coût des découverts.

L'APLOMB va reconstituer les mouvement sur votre compte durant ces 5 dernières années et vous aidera dans vos recours auprès du tribunal d'instance.

La loi est de votre côté. Non seulement vous récupérerez votre argent indûment prélevé, mais à l'avenir, n'aurez plus cette ponction insupportable, cet "impôt" supplémentaire prélevé, tel la taille et la gabelle, par un organisme privé.

Le second point est de contrôler plus étroitement votre banque, principalement le Crédit Agricole.

N'oubliez pas que cet établissement mutualiste a été créé, comme le Crédit Mutuel et la Banque Populaire, justement pour lutter contre les pratiques usuraires.
http://antibanque.blogspot.fr/2015/07/a ... votre.html

Avatar du membre
pépère
Messages : 2396
Enregistré le : 09 janv. 2007 09:24
Localisation : Loire-inférieure

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par pépère » 23 juil. 2015 19:16

ImageImageImageImage
Quelles sont les solutions envisageables pour sortir l’élevage français de la crise ?

On peut privilégier plusieurs pistes. En premier lieu, redimensionner les exploitations qui sont de taille trop modestes pour dégager des économies d’échelles. Ensuite, développer et diversifier les sources de revenus, en ne se limitant plus à la viande bovine mais aussi en proposant d’autres productions agricoles.

On peut également trouver des sources de revenus supplémentaires en développant les services environnementaux liés à l’élevage : la ville de Munich subventionne par exemple les agriculteurs locaux pour qu’ils aient des pratiques agricoles saines, qui engendrent des coûts de dépollution des eaux moins importants pour la collectivité.

Enfin, les éleveurs doivent s’entendre pour mieux grouper leur offre afin de peser plus lourdement lors des négociations sur les marges et les prix avec les autres acteurs du secteur, transformateurs industriels comme distributeurs.
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 13965
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais » 24 juil. 2015 08:33

C'est qu'en ce moment ça barde sérieusement... Je déplore simplement autant de casse et de bordel inutile...
"Sé pèto pa, buto al ciol"

http://www.tousenaveyron.com

Avatar du membre
romain 5120
Messages : 1836
Enregistré le : 16 oct. 2010 22:31
Localisation : AUVERGNE Cantal (15)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par romain 5120 » 24 juil. 2015 08:55

C'est vrai qu'il vaudrait mieux attendre et crever la gueule ouverte.
Image

Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 13965
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais » 24 juil. 2015 09:04

J'ai pas dit ça, je sais très bien que quand il y'a pas de bordel on te laisse dire... Et c'est bien' dommage...
"Sé pèto pa, buto al ciol"

http://www.tousenaveyron.com

Avatar du membre
chris38234
Messages : 6547
Enregistré le : 14 nov. 2013 18:15
Localisation : Le Dauphiné
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par chris38234 » 24 juil. 2015 09:18

L'Aveyronnais a écrit :C'est qu'en ce moment ça barde sérieusement... Je déplore simplement autant de casse et de bordel inutile...
Je suis bien d'accord avec toi, blocage de route, dépôts d'immondices, brûlage de déchets, casses, ...

J'ai une (des) questions que je me suis toujours posé:

- Qui paye? Les syndicats, les assurances ou le contribuable?
- Les poursuites pénales? Il y en a t-il? Si oui, qui va trinquer?

Et finalement est-ce vraiment utile? Report d'annuité et d'échéance de la MSA, il faudra toujours payer.

Pour l'augmentation des prix pour le producteur (je suis céréalier ;) ), les prix augmenterons chez les commerçants, mais le producteur il la verra l'augmentation?

Personnellement j'aurai préféré qu'on se concentre pour l'allègement des normes imposées qui sont de plus en plus nombreuses( qui induit des charges et pertes financières) et tous ce que qui va voir le jour dans quelques années ça va pas être triste :bou: .

Et dans les canard sur la toile après l'article regardez les commentaires :? , il y en a peu qui nous soutienne, au contraire ils nous voient défiler avec des tracteurs neuf ou récent du coup ils se disent que l'on est pas si pauvre que ça et aussi vu que le slogan de la manif et "acheter Français" on nous repproche de pas acheter des TMA "Made in France" :bou: :lol: ! Et pardessus le marché il confonde la plupart du temps CA et argent qui reste pour vivre.

Un exemple personnel:
Je cultive des terres OK! Mais quand j'ai l'occasion de parler à des personnes qui y connaisse rien à l'agriculture, il me dise:
" Vous les paysans vous êtes tranquille si il vous manque des sous vous vendez une parcelle(en pensant que c'est du terrain à bâtir à 200 €/m2 :evil: )"
Sauf que je suis locataire de la totalité de mon exploitation !!!
Alors je leurs répond: si j'étais proprio je serais pas en face de vous pour vous parler :lol: :mrgreen: :evil: !!!

Malgré mes réticences je souhaite beaucoup de courage a tous ceux qui sont touché par les différentes crises. ;)
Image

Recherche TOUJOURS les remorques GILIBERT G 50 BT & G 70 BT.
Ma collection de miniatures --> http://www.lestracteursrouges.com/forum ... 15&t=18977

Avatar du membre
romain 5120
Messages : 1836
Enregistré le : 16 oct. 2010 22:31
Localisation : AUVERGNE Cantal (15)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par romain 5120 » 24 juil. 2015 09:24

Personnellement j'ai autre chose à foutre que de monter mon tracteur sur l'autoroute comme hier, mais quant tu vois ce qu'on y trouve dans les camions ça te dégoûte et si tu fouines un peu sur internet je me demande s'il vaut pas mieux tout arrêter la.
La casse public je ne tolère pas, mais le lisier et le fumier sur carrefour Leclerc et autres c'est bon, ils peuvent payer largement la casse toutes ces ordures!
Image

Avatar du membre
L'Aveyronnais
Messages : 13965
Enregistré le : 13 janv. 2008 18:04
Localisation : Aveyron (Sud-Ouest)

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par L'Aveyronnais » 24 juil. 2015 09:25

Un céréalier? Un gars qui a 450 jours de vacances pas an? (Caricature humoristique !) on est tous bien emmerdés tiens...
"Sé pèto pa, buto al ciol"

http://www.tousenaveyron.com

Avatar du membre
chris38234
Messages : 6547
Enregistré le : 14 nov. 2013 18:15
Localisation : Le Dauphiné
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par chris38234 » 24 juil. 2015 09:45

L'Aveyronnais a écrit :Un céréalier? Un gars qui a 450 jours de vacances pas an? (Caricature humoristique !) on est tous bien emmerdés tiens...
Perso en ce moment le souci est de préparer la future récolte, c'est tellement sec pas un outil ne peut entamer le sol :bou: , chômage technique :mrgreen: !
Et je raconte pas la gueule des maïs et des tournesols :bou: :oh: , j'en ais pas ;) !
Image

Recherche TOUJOURS les remorques GILIBERT G 50 BT & G 70 BT.
Ma collection de miniatures --> http://www.lestracteursrouges.com/forum ... 15&t=18977

Avatar du membre
fendt936
Messages : 6417
Enregistré le : 11 janv. 2008 20:27
Localisation : Haute loire/ 43
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par fendt936 » 24 juil. 2015 09:58

chris38234 a écrit :
L'Aveyronnais a écrit :C'est qu'en ce moment ça barde sérieusement... Je déplore simplement autant de casse et de bordel inutile...
Je suis bien d'accord avec toi, blocage de route, dépôts d'immondices, brûlage de déchets, casses, ...

J'ai une (des) questions que je me suis toujours posé:

- Qui paye? Les syndicats, les assurances ou le contribuable?
- Les poursuites pénales? Il y en a t-il? Si oui, qui va trinquer?

Et finalement est-ce vraiment utile? Report d'annuité et d'échéance de la MSA, il faudra toujours payer.

Pour l'augmentation des prix pour le producteur (je suis céréalier ;) ), les prix augmenterons chez les commerçants, mais le producteur il la verra l'augmentation?

Personnellement j'aurai préféré qu'on se concentre pour l'allègement des normes imposées qui sont de plus en plus nombreuses( qui induit des charges et pertes financières) et tous ce que qui va voir le jour dans quelques années ça va pas être triste :bou: .

Et dans les canard sur la toile après l'article regardez les commentaires :? , il y en a peu qui nous soutienne, au contraire ils nous voient défiler avec des tracteurs neuf ou récent du coup ils se disent que l'on est pas si pauvre que ça et aussi vu que le slogan de la manif et "acheter Français" on nous repproche de pas acheter des TMA "Made in France" :bou: :lol: ! Et pardessus le marché il confonde la plupart du temps CA et argent qui reste pour vivre.

Un exemple personnel:
Je cultive des terres OK! Mais quand j'ai l'occasion de parler à des personnes qui y connaisse rien à l'agriculture, il me dise:
" Vous les paysans vous êtes tranquille si il vous manque des sous vous vendez une parcelle(en pensant que c'est du terrain à bâtir à 200 €/m2 :evil: )"
Sauf que je suis locataire de la totalité de mon exploitation !!!
Alors je leurs répond: si j'étais proprio je serais pas en face de vous pour vous parler :lol: :mrgreen: :evil: !!!

Malgré mes réticences je souhaite beaucoup de courage a tous ceux qui sont touché par les différentes crises. ;)

Pas d'accord avec toi, aussi bien sur le net que les gens que je cotoye au quotidien émettent des commentaires neutres dans le pire des cas.
Justement le but de ces mouvements est de protester contre l'assistanat et toutes les normes qui étouffent l'agriculture.

Personnellement je comprends le mouvement de manifestation car éleveur est un métier difficile et très contraignant de base. Et ces évènements sont aussi symptomatiques du mal être de beaucoup de professions qui n'ont pas la possibilité de faire le même remue ménage.

En revanche pour améliorer la situation, il faudrait effectuer un remaniement de fond en comble du système, un travail de titan sur plusieurs années et avec enormément d'obstacles (UE, trusts etc...). C'est la raison pour laquelle les politiques essayent d'étouffer le feu avec une rustine de plus mais sur le long terme c'est catastrophique. On a vite vu quel est leur objectif: aider vraiment les gens ou toujours manigancer pour garder leur place (et leurs avantages...).
Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur sa capacité à grimper un arbre il va passer toute sa vie à penser qu'il est stupide.
A.Einstein

Avatar du membre
chris38234
Messages : 6547
Enregistré le : 14 nov. 2013 18:15
Localisation : Le Dauphiné
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par chris38234 » 24 juil. 2015 10:18

Fendt 936 je suis d'accord avec toi mais va sur le site du journal "Le progrès" ou " Le Dauphiné Libéré" quand je lis les commentaires, ben... :m: :evil: :roll: !!!
Image

Recherche TOUJOURS les remorques GILIBERT G 50 BT & G 70 BT.
Ma collection de miniatures --> http://www.lestracteursrouges.com/forum ... 15&t=18977

Avatar du membre
pépère
Messages : 2396
Enregistré le : 09 janv. 2007 09:24
Localisation : Loire-inférieure

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par pépère » 24 juil. 2015 11:38

Moi quand je lis des commentaires parfois pertinents.
Certains se demandent : "pourquoi les agriculteurs votent à droite", sous entendu pour le libéralisme.
Ils ont pas tort, sauf qu'a gauche c'est le même son du violon libéral.

Pour chapeauté le tout, l'Etat Français est gérer pratiquement de A à Z par Bruxelle, ce qui fait que la marge de manœuvre est symbolique.
Et à vérifier si les "aides" exceptionnelles sont Bruxello-compatibles, sinon faudra rembourser les gars ...

Avatar du membre
Kev
Messages : 5065
Enregistré le : 20 févr. 2007 21:08
Localisation : mayenne

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par Kev » 24 juil. 2015 11:52

chris38234 a écrit :
L'Aveyronnais a écrit :C'est qu'en ce moment ça barde sérieusement... Je déplore simplement autant de casse et de bordel inutile...
Je suis bien d'accord avec toi, blocage de route, dépôts d'immondices, brûlage de déchets, casses, ...

J'ai une (des) questions que je me suis toujours posé:

- Qui paye? Les syndicats, les assurances ou le contribuable?
- Les poursuites pénales? Il y en a t-il? Si oui, qui va trinquer?

Et finalement est-ce vraiment utile? Report d'annuité et d'échéance de la MSA, il faudra toujours payer.

Pour l'augmentation des prix pour le producteur (je suis céréalier ;) ), les prix augmenterons chez les commerçants, mais le producteur il la verra l'augmentation?

Personnellement j'aurai préféré qu'on se concentre pour l'allègement des normes imposées qui sont de plus en plus nombreuses( qui induit des charges et pertes financières) et tous ce que qui va voir le jour dans quelques années ça va pas être triste :bou: .

Et dans les canard sur la toile après l'article regardez les commentaires :? , il y en a peu qui nous soutienne, au contraire ils nous voient défiler avec des tracteurs neuf ou récent du coup ils se disent que l'on est pas si pauvre que ça et aussi vu que le slogan de la manif et "acheter Français" on nous repproche de pas acheter des TMA "Made in France" :bou: :lol: ! Et pardessus le marché il confonde la plupart du temps CA et argent qui reste pour vivre.

Un exemple personnel:
Je cultive des terres OK! Mais quand j'ai l'occasion de parler à des personnes qui y connaisse rien à l'agriculture, il me dise:
" Vous les paysans vous êtes tranquille si il vous manque des sous vous vendez une parcelle(en pensant que c'est du terrain à bâtir à 200 €/m2 :evil: )"
Sauf que je suis locataire de la totalité de mon exploitation !!!
Alors je leurs répond: si j'étais proprio je serais pas en face de vous pour vous parler :lol: :mrgreen: :evil: !!!

Malgré mes réticences je souhaite beaucoup de courage a tous ceux qui sont touché par les différentes crises. ;)
et lorsque l'état gaspille l'argent publique à coup de millions d'euros, ont lui demande des comptes ?

quand l'état prêtre 42 milliards d'euros à la grêce qu'il ne reverra probablement jamais , ont lui demande des comptes ?

Faut pas ce trompé de cible non plus... c'est pas quelques centaines de milliers d'euros de dégâts qui vont mettre la France en péril :roll:

Aujourd'hui le problème n'est pas propre à l'agriculture mais bien à la population entière. Tout le monde devrait ce bougé car il y en à marre d'ètre gouverné par des escrots qui commencent par augmenter leur propre salaire avant de faire quoi que ce soit...

Mais malheureusement la France est un pays de veaux, ça gueule dans tout les sens (pour gueulé ya pas de soucis le Français sait faire) mais dès qu'il faut ce sortir les doigts du cul et être solidaire avec les autres ya plus personne.... les gens ne pensent plus qu'a leurs petites, le reste ils s'en cogne :roll:

Enfin voila, une fois de plus je pense que ce sujet va encore finir en combat de coq entre les passifs et les actifs mais dans tout les cas, sachez que tôt ou tard, tout le monde sera menacé
ImageImageImageImage

Avatar du membre
pépère
Messages : 2396
Enregistré le : 09 janv. 2007 09:24
Localisation : Loire-inférieure

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par pépère » 24 juil. 2015 12:06

Je ne pense pas qu'il y a des passifs.
Il y a ceux qui manifestent et qui ne changeront jamais leur pratique d'elevage.
Et il y a ceux qui ont change leur pratique et qui subissent moins la crise tout simplement.
Et dans les 2 cas, les eleveurs se sont sortis les "doigts du cul".

Avatar du membre
Kev
Messages : 5065
Enregistré le : 20 févr. 2007 21:08
Localisation : mayenne

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par Kev » 24 juil. 2015 12:28

tu n'a pas forcement tord sur les pratiques mais personnellement j'ai un peu de mal à saisir où cela va nous emmener.

Mon oncles n'a plus de prêt à l'heure actuelle et avec ces 35 vl il n'est pas encore en mauvaise position mais il à 55 ans et personne derrière lui.

Aujourd'hui ont ne sais plus vers quoi ce tourné , va vente direct à la ferme ? ça marche pour le moment car le marché est assez limité mais si tout le monde s'y mets je ne suis pas convaincu qu'il y est de la place pour tout le monde car les ménages tout les ménages Français ne sont pas très à mettre plus de budget dans la nourriture (ça ce vérifie tout les jours)

agrandir encore ? perso je préfère quitter le métier et puis un gros système ça marche quand c'est payé mais là je n'aimerais pas être à la place de ceux qui ont 1 million d'euro sur le dos :?
ImageImageImageImage

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités