Malaise dans l'élevage

Ici, on parle de tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories. Texte libre, dans la limite du respect des autres... évidemment!
CHBO
Messages : 541
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO » 26 nov. 2019 13:05

Je comprend ta situation, nous aussi on a une parcelle de 10ha avec 6 maisons le long. On commence généralement auprès, au début de la journée comme ça quand tu termine tu es loin des baraques et personne vient t'emmerder.

Pour l'ensilage c pareil, on commence la journée dans cette parcelle, généralement 8-11h ou 9-12h et personne ne peut ce plaindre quand tu es dans des horaires normale de travail!

Pour les fumiers on préviens quand on les voit, on fait ça en début de semaine et on essaye au moins de cacher auprès des maisons rapidement

C'est juste du bon sens
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.

case ih
Messages : 1288
Enregistré le : 08 août 2010 21:54

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par case ih » 26 nov. 2019 15:38

quand on est seul c'est bien plus complique,le fumier par exemple des fois il est mis un mois avant deja pour avancer du boulot sinon au moment je m'en sort pas et puis en pente c'est un cerceuil sur roue a l'automne
la par exemple j'au une parcelle 10ha en long et les maisons sont en bout sur la tourniere
meme en attaquant le matin sachant qu'on attaque quand on peut suivant l'heure ou on a fini la precedente,il est impossible de pas finir de nuit

TraitComtois
Messages : 742
Enregistré le : 17 juin 2009 21:55

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par TraitComtois » 26 nov. 2019 19:03

pour être respecter, il faut être respectable; et ça vaut pour tout le monde.

bien sur que 95% des gens vont comprendre que tu moissonnes 1 nuit vers leur maison; par contre si tu passes tous les soirs à 23h en klaxonnant (pour exagerer), ça va vite glonfler pas mal de monde...

un petit village de mon département, une centaine d'habitants, en pleine cambrousse, a pris un arrêté anti-pesticide; tu lis ça dans les journaux et tu t'étonnes qu'un petit village rural en arrive là; quand tu creuses un peu, tu découvres que les potagers du coin ont été plusieurs fois réduits à néant suite aux traitements des champs limitrophes par l'agri exploitant (qui est du village d'à coté); et là tu t'imagines à la place de ces gens qui prennent le courage de faire un jardin pour se voir tout détruit par un abruti; et on en arrive à ces extrémités...

CHBO
Messages : 541
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO » 26 nov. 2019 19:12

Je suis d'accord avec toi, il suffit d'un abruti qui se croit tout permis et le raccourci est vite fait.

Combien de champ de voisin je vois traité au glyphosate jusque dans le fossé :m: :m: :m:
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.

case ih
Messages : 1288
Enregistré le : 08 août 2010 21:54

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par case ih » 26 nov. 2019 20:44

chez nous encore certains ne traitent que le fosse ou carrement la banquette en bordure de departementale tres frequentee,tout ca au cas une enventuelle adventice pousserait la et propagerait ses graines dans le reste de la parcelle
sur le principe ils ont pas tord,souvent les dessiminations viennent du bord mais par les temps qui courrent c'est chercher le baton pour se faire battre

autant je suis contre certaines reglementations et je dirai meme que c'est un devoir de les transgresser quand elles sont denuees de bon sens,autant des cas comme ca...

Avatar du membre
Masterboy633
Messages : 2772
Enregistré le : 14 mars 2007 23:14
Localisation : SARTHE

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par Masterboy633 » 26 nov. 2019 23:34

case ih a écrit :
24 nov. 2019 22:08
IH 4 EVER a écrit :
24 nov. 2019 20:15
c'est a 30 km de chez moi ,il faudrait aller a une centaine voir bien plus crever ces connards ,les cruscifier avec des clous rouilles ,pour l'exemple
les crever ca serait leur faire du bien
trop facile de partir comme ca sans payer la note
ces pourritures ne vivraient pas assez vieux pour subir tous les sevices qu'il meritent
ils faut que ca soit le pus, la gangrene et les asticots qui les tuent a petit feu
Laurent; je faisais allusion à ces messages.

Le bon sens et le savoir vivre, si tout le monde en avait un minimum, on pourrait vivre en parfaite harmonie.

Pour ma part, je suis plus souvent à faire la guerre à des jeunes en scooters qui jouent les kékés sur la route pour épater les copains et em....er le voisinage.

Il y a une fois où un agriculteur oubliait de se serrer un peu ( j'ai pas dit garer :sournois: ) . un jour, je l'ai vu arriver de loin, me suis arrêté en prenant ma moitié de route et mis les "warning" et mon plus beau sourire .
Il a été bien em....dé pour passer, mais après, à chaque fois qu'on se croisait, il se serrait.

Un autre coup, les éboueurs avec leur gros camions ( que c'est nous les plus gros, que c'est nous les rois de la route :roll: ) avaient tellement fait peur à une voisine qu'elle avait fini au fossé

Un moment après, c'est à moi qu'ils serrent la couenne en voiture. 15 jours plus tard, je les recroise, mais en tracteur.

J'ai levé la fourche à hauteur de cabine et leur ai fait un grand sourire :mrgreen:

Je sais pas si c'est la fourche d'1,90 m au niveau du pare brise qui leur à fait peur ou mon sourire, mais, c'est pas moi qui me suis garé ce coup là. :mrgreen:

Depuis, ils s'étaient calmés

Comme j'aime dire: " Quitte à être pris pour un con, autant le devenir " :sournois:
J'en ai révé, IH l'a fait

Avatar du membre
Papounet 82
Messages : 15850
Enregistré le : 05 janv. 2006 13:47

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par Papounet 82 » 27 nov. 2019 02:30

TraitComtois a écrit :
26 nov. 2019 19:03
pour être respecter, il faut être respectable; et ça vaut pour tout le monde.

bien sur que 95% des gens vont comprendre que tu moissonnes 1 nuit vers leur maison; par contre si tu passes tous les soirs à 23h en klaxonnant (pour exagerer), ça va vite glonfler pas mal de monde...

un petit village de mon département, une centaine d'habitants, en pleine cambrousse, a pris un arrêté anti-pesticide; tu lis ça dans les journaux et tu t'étonnes qu'un petit village rural en arrive là; quand tu creuses un peu, tu découvres que les potagers du coin ont été plusieurs fois réduits à néant suite aux traitements des champs limitrophes par l'agri exploitant (qui est du village d'à coté); et là tu t'imagines à la place de ces gens qui prennent le courage de faire un jardin pour se voir tout détruit par un abruti; et on en arrive à ces extrémités...
Effectivement, nous rentrons dans la réflexion positive là!!

Avatar du membre
djoel
Messages : 137
Enregistré le : 08 déc. 2017 16:03
Localisation : Alsace 68

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par djoel » 27 nov. 2019 05:24

Chez nous a cause de certains exploitants ont à tous une réputations de m.....rde. Traitement qui débordent chez les villageoises dans les jardins, engrais sur les routes, purin les jours de fête. Le pire en zone de captage d'eau récemment, :bou: traitement avec des produits interdits depuis des années.
Avec les années je comprend les gens mais je trouve juste dommage que du coup on prenne pour les autres surtout quand on est sérieux.

CHBO
Messages : 541
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO » 27 nov. 2019 07:08

Masterboy633 a écrit :
26 nov. 2019 23:34
case ih a écrit :
24 nov. 2019 22:08
IH 4 EVER a écrit :
24 nov. 2019 20:15
c'est a 30 km de chez moi ,il faudrait aller a une centaine voir bien plus crever ces connards ,les cruscifier avec des clous rouilles ,pour l'exemple
les crever ca serait leur faire du bien
trop facile de partir comme ca sans payer la note
ces pourritures ne vivraient pas assez vieux pour subir tous les sevices qu'il meritent
ils faut que ca soit le pus, la gangrene et les asticots qui les tuent a petit feu
Laurent; je faisais allusion à ces messages.

Le bon sens et le savoir vivre, si tout le monde en avait un minimum, on pourrait vivre en parfaite harmonie.

Pour ma part, je suis plus souvent à faire la guerre à des jeunes en scooters qui jouent les kékés sur la route pour épater les copains et em....er le voisinage.

Il y a une fois où un agriculteur oubliait de se serrer un peu ( j'ai pas dit garer :sournois: ) . un jour, je l'ai vu arriver de loin, me suis arrêté en prenant ma moitié de route et mis les "warning" et mon plus beau sourire .
Il a été bien em....dé pour passer, mais après, à chaque fois qu'on se croisait, il se serrait.

Un autre coup, les éboueurs avec leur gros camions ( que c'est nous les plus gros, que c'est nous les rois de la route :roll: ) avaient tellement fait peur à une voisine qu'elle avait fini au fossé

Un moment après, c'est à moi qu'ils serrent la couenne en voiture. 15 jours plus tard, je les recroise, mais en tracteur.

J'ai levé la fourche à hauteur de cabine et leur ai fait un grand sourire :mrgreen:

Je sais pas si c'est la fourche d'1,90 m au niveau du pare brise qui leur à fait peur ou mon sourire, mais, c'est pas moi qui me suis garé ce coup là. :mrgreen:

Depuis, ils s'étaient calmés

Comme j'aime dire: " Quitte à être pris pour un con, autant le devenir " :sournois:
Bien raison, ça sert à rien d'être méchant mais il faut faire comprendre que la route est a tout le monde
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.

Avatar du membre
chris38234
Messages : 9506
Enregistré le : 14 nov. 2013 18:15
Localisation : Le Dauphiné
Contact :

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par chris38234 » 27 nov. 2019 09:18

Oui, il faut partager la route, il y a qu'un problème, c'est les routes étroite avec poteaux, le gars en bagnole il est littéralement attiré par les poteaux :mrgreen: :lol:
Autrement, là ou je fait le plus attention, c'est avec les autobus des TCL (Transport en Communs Lyonnais) on a 2 lignes qui traverse la commune, ils on des horaires à respecter quand on ce croise ça va, mais c'est quand on les a derrière et que je ne peux pas m’arrêter c'est là le plus emmerdant :m: , mais j'ai trouvé la solution, la commune est "caffie" de rond-point, des petits, alors je fait le tour et je me retrouve dernier le bus :mrgreen: 8) !


Quand au travail dans les champs, j'avoue que travailler en dehors des heures bureau à proximité des cabanes, j'évite :? et pas que pour les phytos il y a aussi le bruit et la poussière. Quand tu est handicapé et qu'on te menace de te donner des coups de lattes :evil: :oops: .

Je travail sur un 645 AH "armored" peint vert OTAN :mrgreen: !!!
Image

Recherche TOUJOURS les remorques GILIBERT G 50 BT & G 70 BT.
Ma collection de miniatures --> http://www.lestracteursrouges.com/forum ... 15&t=18977

CHBO
Messages : 541
Enregistré le : 01 avr. 2011 09:44

Re: Malaise dans l'élevage

Message non lu par CHBO » 27 nov. 2019 10:18

Pareil pour les rond point! 2-3 tours et la queue de bagnole est vite purgé
a force de tourner en rond, on revient toujours au même endroit.

Répondre